Actualités

Plan en 4 étapes pour l'entretien de votre citerne à mazout aérienne

Lorsque vous faites installer une citerne à mazout aérienne, vous êtes, en tant que propriétaire, responsable du bon fonctionnement de l'installation. En d'autres termes, vous devez entretenir votre citerne à mazout avec une diligence raisonnable. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement ?

Étape 1 : contrôle avant la mise en service de votre citerne à mazout aérienne

Si vous habitez en Flandre ou à Bruxelles, vous devez faire contrôler votre citerne à mazout aérienne après l'installation et avant l’utilisation. En Wallonie, en revanche, il n'est pas obligatoire de faire contrôler des citernes à mazout inférieures à 3.000 litres avant la mise en service, bien que cela soit fortement recommandé. Les citernes à mazout aériennes entre 3.000 et 25.000 litres doivent être déclarées à l'administration communale, recevoir un certificat de conformité et subir un test d'étanchéité. Les citernes à mazout de plus de 25.000 litres doivent respecter la procédure prévue dans le «Permis d'Environnement».

Étape 2 : contrôle périodique de votre citerne à mazout aérienne

Après le premier contrôle, vous devriez faire contrôler régulièrement votre citerne à mazout. Encore une fois, les règles sont différentes selon l'endroit où vous habitez. En Flandre, par exemple, il est obligatoire de faire contrôler une citerne à mazout aérienne de plus de 6.000 litres tous les 3 ans. À Bruxelles, vous devez faire contrôler annuellement une citerne à mazout aérienne si la citerne est équipée d'un système de protection anti-débordement, d'un tuyau d'évent qui mène à l'air libre et d'un encuvement. Sinon, vous devriez faire contrôler votre citerne tous les 5 ans. Vous habitez en Wallonie et disposez d'une citerne à mazout aérienne à double paroi de plus de 3.000 litres ? Alors, le contrôle est obligatoire tous les 10 ans. Pour les citernes à paroi simple similaires, vous devez commander un contrôle de citerne tous les 3 ans.

Étape 3 : réparation ou neutralisation de votre citerne à mazout aérienne

Après chaque contrôle, votre citerne à mazout aérienne recevra un bouchon vert, orange ou rouge. Selon la couleur, vous pouvez ou non avoir besoin de prendre des mesures supplémentaires. Une plaquette d'identification orange signifie que votre citerne à mazout est défectueuse, mais il n'y a aucun risque de contamination du sol. Dans ce cas, vous disposez de 6 mois pour réparer votre citerne et faire effectuer un nouveau contrôle de citerne. Avez-vous reçu un bouchon rouge ? Alors, votre citerne à mazout ne peut plus être utilisée et doit être remplacée ou neutralisée.

Étape 4 : profiter de la chaleur et du confort sans aucun souci

Ceux qui entretiennent correctement leur citerne à mazout aérienne peuvent profiter de la chaleur et du confort du mazout sans aucun souci. Après tout, vous êtes assuré d'un stockage sûr à 100%, vous obtenez un rendement optimal de votre système de chauffage et vous êtes complètement en ordre sous les conditions d'assurance.